Je ne suis pas du tout convaincu par le bien fondé et la pertinence du concept de l’immigration choisie, qui fait rage dans le débat politique actuel.

"Tant que les pays africains resteront instables, tant que nos matières premières seront confisquées, il y aura toujours des gens qui n’auront d’autre choix que de courir vers la France. Aucune loi ne pourra les en empêcher".