Préface de Julien Kilanga Musinde

Au lendemain de son indépendance en 1960, le Congo fait face à un besoin énorme de cadres pour combler le vide laissé par les Belges. Les Nations Unies ont répertorié onze domaines d’activité prioritaires. Des assistants techniques gouvernementaux ont été recrutés un peu partout dans le monde. Parmi ces ATG, les Haïtiens étaient le plus nombreux. En dépit des difficultés de la vie quotidienne, ces derniers ont joué un rôle important dans la construction de l’Etat congolais, notamment dans le domaine de l’éducation.

Au Congo comme en Haïti, cette page d’histoire est aujourd’hui inconnue, méconnue, oubliée ou occultée. Cet ouvrage est une modeste contribution à la réhabilitation des héros de cette assistance technique, et à une réécriture de l’histoire des relations transatlantiques.

En jetant un œil attentif sur ce livre très passionnant, on peu découvrir les trois raisons principales qui ont poussé l’auteur à écrire ce livre. D’abord, pour que les deux communautés haïtienne et africaine découvrent une autre page de leur passé commun, celle de retour massif des haïtiens en Afrique comme assistant technique, après les indépendances africaines.

Ensuite par devoir de mémoire ...

Biographie de l’auteur :

Camille KUYU est né au Congo belge et a travaillé en Haïti comme consultant international du PNUD. Président de l’Académie Africaine de Théorie du Droit et ancien maître de conférences à l’Université Catholique d’Afrique Centrale, il enseigne actuellement en France, aux Universités Paris - XI, ainsi qu’en Belgique où il est professeur invité à la Katholieke Universiteit Brussel et aux Facultés Universitaires Saint-Louis.

http://www.caraibeexpress.com/spip.php?article576